Émeraudes: une exposition médiatique qui profite à tout le secteur

Emeraudes Joaillerie de luxe

Au vu des résultats des premières ventes, 2019 devrait être une très bonne année pour l’émeraude. Un bon cru qui profite aux grands groupes, mais aussi aux joailliers. Une bonne nouvelle qui réjouit tout le secteur.

S’il est besoin d’un signe, la dernière vente aux enchères d’émeraudes du groupe minier Gemfields peut à juste titre en être un. En effet, lors des enchères réalisées à Singapour entre le 14 et le 17 mai, le leader de la pierre de couleur a enregistré des ventes records, récoltant 22.4 millions de dollars. Ce résultat n’est pas dû au hasard. Il est la conséquence de la promotion internationale effectuée sur l’émeraude de Kagem qui a permis à Gemfields d’attirer certains des plus grands acheteurs de pierres précieuses et les plus grands bijoutiers du monde entier. Il est manifeste que les émeraudes de Zambie deviennent une référence à l’échelle internationale, ce qui en soit est un succès dans un marché qui pendant longtemps ne jurait que par l’émeraude de Colombie. Cette dernière n’est cependant pas en retrait sur le marché, loin s’en faut.

Une exposition médiatique accrue

Cette année encore, la gemme verte a été la grande vedette des grandes manifestations, avec notamment le festival de Cannes. C’est devenu une habitude depuis plusieurs années de voir les plus belles émeraudes défiler sur le tapis rouge. Ainsi, tout le monde a pu remarquer la magnifique création Cartier arborée par Monica Bellucci. Le collier “Magnitude” issu de la dernière collection de Haute Joaillerie Cartier, mettait en valeur six magnifiques émeraudes de Colombie en cabochon, accompagnées de billes d’émeraudes pour un total de 21 carats. La parure a fait sensation au cou de la divine italienne et a donné un avant-goût d’une collection qui sera officiellement lancée par le joaillier en juin prochain. Cette médiatisation à outrance est loin d’être innocente. Elle dicte les tendances qui seront suivi par les consommateurs. Alors qu’il y a quelques années, les émeraudes étaient à peine présentes dans les vitrines des bijoutiers, aujourd’hui, elles y ont fait une entrée fracassante.

Une nouvelle orientation pour les prix ?

D’années en années, l’émeraude gagne en renommée auprès du grand public. Doit-on s’attendre à une répercussion sur les prix ? Pour le moment, ces derniers sont restés relativement stables cette année. Doit-on y voir une stratégie ? Difficile de répondre à la question. On peut très certainement y voir plutôt une adaptation du marché de l’émeraude. N’oublions pas que l’émeraude a fortement augmenté ces dernières années. Les plus gros producteurs, Gemfields en tête, ont fait oeuvre d’un marketing exemplaire pour propulser cette gemme. Uns stratégie gagnante qui aujourd’hui profite à tous à toute la filière.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *